Systèmes de microdissection au laser et d’optogénétique pour la découverte des mécanismes moléculaires qui sous-tendent les pertes de mémoire du vieillissement

Pour l’équipement à la fine pointe de la technologie afin de pouvoir étudier les mécanismes moléculaires et cellulaires qui sous-tendent les déficits de mémoire lors du vieillissement normal et dans la maladie d’Alzheimer : 

 Système de microdissection laser La microdissection au laser permet d’isoler et de collecter avec une haute précision un groupe de cellules ou des cellules uniques provenant d’une coupe tissulaire, d’une préparation cytologique ou d’une culture de cellules via la visualisation directe des spécimens à l’aide d’un microscope. Une fois le spécimen découpé au laser, nous pouvons analyser l’ADN, ARN et les protéines contenus dans ces cellules. Nous utiliserons ce système afin d’étudier les altérations génomiques et protéiques qui ont lieu dans le cerveau des personnes ayant des problèmes de mémoire avec l’âge ou atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Système d’optogénétique  Cette technique permet de stimuler ou d’inhiber à l’aide d’un laser certaines régions précisent du cerveau dans des modèles animaux. Nous utiliserons, entre autres, ce système afin d’inhiber certaines cellules impliquées dans le sommeil paradoxal pour ainsi mieux comprendre l’apport du sommeil dans les déficits de mémoire qui surviennent dans un modèle animal de la maladie d’Alzheimer.