Conférence – Axe neurophysiologie CIUSSS NIM – Effet des oligomères amyloîdes beta sur le sommeil dans un modèle de la maladie d’Alzheimer

Audrey Hector, doctorante – Laboratoire de Jonathan Brouillette, CIUSSS NIM, Université de Montréal

Après avoir obtenu une Licence en Biologie Santé à l’Université de Toulouse en France, je me suis spécialisée dans un Master de Pharmacologie (Toulouse, France). Durant ma première année de master, j’ai réalisé un stage dans le laboratoire du Dr. Lionel Dahan (CRCA, Toulouse, France) où j’ai étudié l’effet du sommeil paradoxal sur la mémoire à très long terme chez la souris. J’ai ainsi pu acquérir des compétences en comportement animal et sommeil. Mon intérêt pour le sommeil et les maladies neurodégénératives m’ont permis de rejoindre le laboratoire du Dr Jonathan Brouillette comme étudiante au doctorat. Actuellement je poursuis mes recherches sur la relation entre le sommeil et la maladie d’Alzheimer dans un modèle animal de la maladie d’Alzheimer.