Conférence – Axe neurophysiologie CIUSSS NIM – Implication d’IgSF21, une molécule d’adhésion synaptique spécifique à la synapse GABAergique, dans la régulation du sommeil de la souris

Tanya Leduc, B. Sc

Après un parcours pré-universitaire enrichi en expériences de recherche au sein de l’Organisation du Baccalauréat International, j’ai entrepris un B.Sc. en Sciences Biomédicales à l’Université de Montréal. Étant passionnée par les neurosciences et possédant une grande curiosité pour tout ce qui a trait au sommeil, j’ai réalisé mon stage crédité de B.Sc. au sein du laboratoire de Dre Valérie Mongrain au CÉAMS. J’y ai réalisé, en collaboration avec Maria Neus Ballester Roig, les analyses de sommeil préliminaires d’un groupe de souris traitées avec de la rhynchophylline, une molécule aux multiples effets dont l’inhibition du récepteur EphA4, une molécule d’adhésion synaptique dont l’importance dans la régulation du sommeil avait été précédemment soulevée par le laboratoire. J’ai ensuite orienté mon B.Sc. vers une spécialisation en neurosciences. Finalement, c’est avec grand enthousiasme que j’ai entrepris une maîtrise (M.Sc.) en neurosciences, toujours à l’Université de Montréal et sous la tutelle de Dre Mongrain. Mon projet d’étude concerne une molécule d’adhésion synaptique exclusive à la synapse GABAergique récemment découverte par l’équipe de Dr Hideto Takahashi de l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM). Je vise à vérifier l’effet de la délétion du gène sur le sommeil de la souris.