Orchestrer l’action intersectorielle :  de la mobilisation à l’évaluation des résultats

Atelier méthodologique ARIMA
Journées annuelles de santé publique 2019

Dans le domaine de la santé et des services sociaux, l’action en réseau intersectoriel, c’est-à-dire la collaboration entre personnes et organisations provenant de plusieurs secteurs de la société, est incontournable.

Cet atelier méthodologique se penche sur certaines des compétences nécessaires pour accompagner ou piloter efficacement des projets d’action intersectorielle :  la capacité de mobiliser des acteurs, de résoudre des controverses et d’identifier les effets des actions entreprises, ainsi que le développement d’un leadership partagé. L’atelier est proposé par le partenariat de recherche ARIMA (CRSH), qui réunit des chercheuses, des chercheurs, des praticiennes et praticiens des centres intégrés de santé et de services sociaux, des centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux et des organismes communautaires, afin de faire avancer les connaissances et les pratiques des réseaux locaux d’action collective. Cet atelier méthodologique permettra aux participantes et participants de reconnaître un ensemble de pistes d’action et de s’approprier trois pistes adaptées à leur contexte pour améliorer le travail de pilotage de l’action intersectorielle et en partenariat. Pour y arriver, ceux-ci complèteront, tout au long de la journée, une série d’exercices associés à des mises en situation élaborés à partir d’outils et de documents de référence sur l’action intersectorielle. L’atelier s’adresse aux professionnelles et professionnels qui pilotent ou qui accompagnent des projets ou des comités intersectoriels, tels des coordonnatrices et coordonnateurs de tables de concertation, des agentes et agents de développement social municipaux, des organisatrices et organisateurs communautaires ou des conseillères et conseillers en promotion de la santé.

Ce travail collectif, qui traverse les frontières des secteurs et des organisations, vise à agir sur un problème complexe d’intérêt commun, comme les inégalités sociales de santé ou la création d’environnements socioéconomiques favorables, pour obtenir de meilleurs résultats qu’avec le travail en silo. De la concertation à la mise en œuvre d’actions en partenariat, en passant par l’évaluation des efforts entrepris, la collaboration entre des acteurs et actrices issus de secteurs différents se décline de diverses manières (tables et comités de concertation intersectorielle, thématiques, de quartier, régionaux, etc.) et son efficacité repose sur le développement de compétences spécifiques.

Inscription jusqu’au 18 octobre

Journées annuelles de santé publique 2019