COVID-19 Virage numérique :  pratiques inclusives et adaptées aux jeunes en santé mentale – un nouveau projet financé par le CRSH

14 octobre 2020

Lourdes Rodriguez del Barrio, Pierrette Richard (Prise II), Emmanuelle Khoury, Isabelle Ruelland, Isabelle Courcy

Résumé

La santé mentale des jeunes et des familles est profondément affectée par la pandémie de COVID-19 et les mesures de protection de la santé publique (confinement, déconfinement, mesures d’hygiène, distanciation physique). On observe des différences importantes selon les territoires et les caractéristiques des populations.

Suite à la pandémie et à l’imposition des mesures de santé publique, Prise II, ressource alternative en santé mentale, a procédé à une transformation profonde de son offre de services et de ses pratiques auprès des personnes vivant avec des problèmes de santé mentale, notamment en développant une programmation complète en ligne et quotidienne de services thérapeutiques, activités d’entraide, culturelles et artistiques, ludiques, de socialisation et de maintien des conditions de vie. Suite au grand succès de l’initiative, des activités de soutien aux intervenants d’autres organisations ont été offertes et diffusées au Québec, en collaboration avec le Regroupement des ressources alternatives du Québec.

Ce projet répond aux besoins identifiés par le partenaire principal, Prise II, et a été développé en collaboration avec l’Équipe de recherche et d’action en santé mentale et culture ÉRASME. Le projet permettra de documenter le programme mis en place par Prise II, de le comparer et de l’enrichir par d’autres bonnes pratiques existantes; il permettra de plus la coconstruction — pour et avec les concernés (personnes vivant avec des problèmes de santé mentale, jeunes et familles), intervenants et gestionnaires — de services innovants qui tiennent compte de nouveaux besoins et des conditions pour assurer l’adaptation aux divers groupes et contextes d’intervention, et éventuellement la mise à l’échelle et la durabilité des innovations apportées.

Le projet se déploie en deux volets :  un volet de recherche participative et un volet innovation par la mise en place et l’animation d’un « Living Lab » ayant pour but de mettre en place un processus de coconstruction avec et pour une diversité d’acteurs impliqués dans la transformation des pratiques (jeunes, personnes vivant avec des problèmes de santé mentale, responsables, intervenants et membres de Prise II et d’autres ressources alternatives, intervenants et responsables d’organismes ou de programmes publics oeuvrant auprès des jeunes du territoire).

CRSH – Engagement partenarial, 2020-2021